Auteur : P. Joseph-Marie Verlinde

La Passejade !

La Passejade, ouverte à tous, résidents, touristes et vacanciers, des jeudis de la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs, service pour la « Valorisation et la Découverte du Patrimoine Religieux et de l’Art Sacré« .

Vous êtes invité à participer à la « Passejade », (promenade en occitan), des jeudis de la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs le 18 Mai prochain, ouverte à tous, résidents, et vacanciers.

1er rendez-vous 08 h 30 : Parking du boulodrome aux Aires

Boucle St Michel de Mourcairol (prévoir des chaussures fermées pour la marche). Retour au point de départ.

Lire la suite

Entrent dans la Vie (mai)

Marie, Notre Dame de compassion et de consolation, nous te confions leurs familles.

Saint Joseph, patron de la bonne mort, nous te confions nos défunts.

Mer 17 : Obsèques de Mr André DAVEQUE à St Alexandre à 10h00Ven 12 : Obsèques de Mme Marie RUCIERO au Bousquet à 10h30

Mer 10 : Obsèques de Mr Jacques BOISSERON à Bédarieux à 11h00

Sam 06 : Obsèques de Mr Yvan MARTY à Camplong à 10h30

Le mot du Père Curé

Mai : le « mois de Marie »

Depuis notre tendre enfance, nous avons entendu dire que le mois de mai est consacré à la Vierge Marie. Nous découvrons les premières traces de cette dévotion au XIIIe s. : dans un hymne adressé à la Reine des cieux, le roi de Castille, Alphonse X le Sage (1239-1284) avait déjà associé la beauté de Marie au mois de mai. Au siècle suivant, le Bienheureux Henri Suzo (1295-1366) offrait des couronnes de fleurs à la Vierge Marie le 1er mai. Et au XVIe s., Philippe Néri (1515-1595) exhortait les jeunes à manifester leur dévotion mariale tout particulièrement au cours de ce même mois de mai.
L’actuel « mois de Marie », vit le jour à Rome au XVIII
e siècle, sous l’impulsion de zélés jésuites, qui invitèrent les fidèles à contempler et à imiter les vertus de la Mère de Jésus, à raison d’une vertu par jour, tout au long du mois de mai.
Mais tout cela ne répond toujours pas à la question : pourquoi le mois de mai ?

Lire la suite

Le Mot du Père Curé

Le mois d’avril sera particulièrement riche au point de vue liturgique, puisque nous allons suivre Jésus dans sa Passion (du 9 au 15.IV), accueillir le Christ Ressuscité (15.IV), et célébrer la fête de la Miséricorde (23.IV, qui coïncidera avec le premier tour des élections présidentielles). « Pâque » vient de (l’hébreu) « Pessa’h », le « passage », fête juive qui célèbre la sortie d’Égypte du peuple hébreu. La Pâque juive est célébrée le jour de la pleine lune de printemps, c’est-à-dire la première pleine lune après l’équinoxe (21 mars). Or selon le quatrième Évangile, Jésus a été crucifié la veille de la Pâque, qui se célébrait cette année-là un jour de sabbat (samedi). C’est pourquoi le Concile de Nicée (325) statua que la résurrection de Notre Seigneur serait fêtée le dimanche suivant la pleine lune de printemps, à une date qui peut varier entre le 22 mars et le 25 avril.

Lire la suite