Communiqué de Monseigneur Claude AZEMA

Les évènements sanglants et meurtriers en France depuis plusieurs mois et le carnage de Nice nous ont fait prendre conscience des ravages du Mal qui anime ces assassins. Et voici que l’escalade de la violence a visé une petite commune tranquille et le prêtre, le père Jacques Hamel, pendant qu’il célébrait la messe avec quelques fidèles dont l’un est gravement blessé. Notre émotion atteint son sommet car nous sommes touchés en plein cœur par un acte
barbare, impensable dans notre pays : assassiner un prêtre !

Mais cela nous rappelle que depuis des mois et des mois, en particulier au Proche Orient mais aussi en Afrique, avec l’Algérie, évêque, prêtres, religieux (ses), baptisés chrétiens ont subi le même sort, comme des milliers de musulmans, victimes de cette même violence atroce. Il y a là un Mal que je qualifierais de diabolique car c’est l’œuvre du Mal qui se réalise à travers ces hommes fanatiques possédés par des forces maléfiques.

Nous n’allons pas céder à la tentation d’entrer dans ce cercle infernal. Nous invitons à la prière. Déjà à Saint Paul-la-Paillade hier soir à 18h30 une messe a été célébrée et aujourd’hui une autre le sera à 18h30 à l’église Sainte Famille à Béziers ; sans doute les messes du weekend, dans nos différentes paroisses seront organisées pour favoriser la prière du plus grand nombre en faisant appel, non seulement aux chrétiens habituels mais à tous ceux et celles qui partagent les valeurs de paix et de fraternité.

Dès maintenant j’invite tous ceux qui le souhaitent à s’unir aux fidèles habituels de la Cathédrale Saint Pierre, ce dimanche 31 juillet à 10h30 : « Nous suivrons le Christ dans sa victoire sur la haine, la vengeance et la mort ». Dans cette déclaration, Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des Évêques de France, nous invite également à une journée de jeûne et de prière pour notre pays et pour la paix dans le monde ce vendredi 29 juillet.
Nous serons ainsi en communion avec les sentiments qui animaient le Christ Jésus quand il donnait sa vie pour la multitude.

Montpellier, mercredi 27 juillet 2016
Claude AZEMA
Évêque Auxiliaire de Montpellier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *