Le mot du Père Curé

Père Verlinde

A toutes et à tous,
mes meilleurs vœux pour l’année qui s’ouvre devant nous !
Que vais-je vous souhaiter de la part du Seigneur ? Le bonheur bien sûr, mais…le bonheur selon l’Évangile, c’est-à-dire dans la logique des Béatitudes ! C’est pourquoi je demande à Dieu de nous accorder un cœur de pauvre, qui soit capable de s’émerveiller et de rendre grâce pour les choses simples de la vie ; un cœur doux et humble, qui soit capable de compatir à la souffrance de nos frères, de s’engager généreusement à leur service ; un cœur miséricordieux qui n’entretienne aucune rancune mais trouve sa joie à pardonner ; un cœur assez pur pour discerner le visage du Christ sur celui de nos amis et de ceux qui ne nous aiment pas ; un cœur pacifié et pacifiant, qui « ne poursuit ni grands desseins, ni merveilles qui le dépassent, mais qui se tient tout près de Dieu comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère » (Ps 130).
Je vous souhaite la santé certes, mais surtout la patience dans les épreuves inévitables, et la découverte de la présence du Seigneur au cœur de toute souffrance. Je ne vous souhaite pas la gloire des hommes, mais la joie de partager de vraies et solides amitiés. Que d’autres reçoivent les honneurs, mais que le Seigneur nous accorde le bonheur de vivre jour après jour avec ceux que nous aimons, dans la concorde et dans la paix. Et si le Seigneur nous accorde la grâce d’être calomniés « à cause du Christ », puissions-nous, comme les apôtres, être « tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des humiliations pour le nom de Jésus » (Ac 5, 41).
Que la Vierge Marie nous obtienne d’avancer jour après jour et tous ensemble, sur ce chemin paradoxal du bonheur selon l’Évangile ; alors « la paix de Dieu qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera nos cœurs et nos pensées dans le Christ Jésus » (Ph 4, 7) notre Seigneur ; et conformément au souhait de notre Pape François, notre communauté, resplendissante de la lumière de l’Esprit, sera une « Oasis de Miséricorde », vraiment appelante pour tous ceux qui cherchent à donner sens à leur vie. Oui, que tout au long de cette année,
« Le Seigneur nous bénisse et nous garde.
Qu’il fasse briller sur nous son visage,
qu’il se penche vers nous.
Que le Seigneur tourne vers nous son visage
et qu’il nous apporte la paix ! » (Nb 6, 24-26)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *