Le mot du Père Curé

Chers amis,
L’Équipe d’Animation Pastorale (EAP) et moi-même nous vous présentons nos meilleurs vœux : puissions-nous garder précieusement tout au long de l’année, « l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix » (Ep 4,3). Pour relancer notre enthousiasme missionnaire, il est bon de rendre grâce à Dieu pour la vitalité de notre paroisse. Certes la moyenne d’âge de nos assemblées demeure élevée, mais la vitalité dont je parle n’est pas celle de la nature, mais de la grâce, qui se manifeste dans une foi vivante par la charité. C’est à la croissance de l’amour de Dieu et de la charité fraternelle, que nous pouvons évaluer notre progrès spirituel et notre fécondité apostolique. Dans ce domaine, comment ne pas citer le dynamisme des équipes du MCR, du rosaire, du renouveau, des groupes de lecture de la Parole, des Fraternités missionnaires ; la fidélité des visiteurs de malades, des animateurs des messes en maison de retraite ; la constance des membres de l’ATAC et du Secours Catholique ; la générosité des « petites mains » qui accomplissent discrètement les mille travaux du quotidien ; l’engagement des groupes de préparation et d’animation liturgique ; la fidélité des sacristain(e)s, etc., etc. L’attention discrète à l’autre, même inconnu, que nous côtoyons chaque jour, le souci d’anticiper ses besoins, sont des signes certains de la présence agissante de l’Esprit dans nos vies. Aussi nous voudrions mettre l’insistance dans l’année à venir, sur « la solidarité de proximité ».

Nous revenons encore et toujours aux Fraternités que notre Évêque appelle de ses vœux : des petits Foyers de charité qui rassemblent les chrétiens d’une région autour de la Parole de Dieu, en vue de l’approfondissement de leur foi, du partage, et de l’organisation concrète de cette solidarité de proximité. Nous continuerons également à offrir les formations nécessaires pour un meilleur service de la communauté : formation liturgique, accompagnement des familles en deuil, visite des malades, approfondissement des Écritures, etc. Sans oublier bien sûr le développement du catéchisme « nouvelle formule » proposé à Mont-Rouge, qui rassemble près de 90 enfants de nos deux paroisses jumelées, de l’éveil à la foi jusqu’à l’aumônerie, pour la plus grande joie des enfants et des parents.
Oui elle est belle l’Église de demain, dont les bourgeons s’annoncent au cœur de nos communautés !

L’Épiphanie (8 janvier) sera l’occasion pour les paroissiens de Saint Martin et de ND des Lumières, d’échanger leurs meilleurs vœux, au cours du repas partagé et du temps de détente conviviale qui prolongera l’Eucharistie, célébrée à 11h à Saint Joseph de Mont-Rouge avec nos frères et sœurs moines et moniales. Ne boudons pas le bonheur de nous retrouver « en famille », dans la simplicité, la paix et la joie de l’Esprit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *